De nombreux défis à relever mais plus que jamais l’espoir est permis!

Adiara Ly

Le développement du jeune enfant est enjeu majeur pour le gouvernement kenyan. Car c’est l’occasion de pouvoir construire un avenir aux enfants en stimulant leur cerveau dès les premières années de vie avec des apprentissages perpétuels qui leur permettront de survivre et de prospérer. Et ce dans le but d’endiguer un cycle intergénérationnel de pauvreté et d’analphabétisme. Et le jeu est une de ses composantes. D’où la pertinence de programmes tels que Let’s play for change et The space for kids to be Kids.

Donner de l’amour à chaque enfant . Photo par Lenaimalda Salena.

Le travail accompli par les équipes Unicef Kenya et ses partenaires sur le terrain est réel et formidable. A noter que les stratégies concernant les enfants sont prises au niveau National.
Mais que ce qu’ils appellent « l’implémentation » ou la mise en œuvre des projets se fait au niveau régional avec des prises de décisions en concertation avec les partenaires locaux.
Ce qui ressort de ce voyage est l’engagement profond et sincère du corps professoral, des professionnels de santé ainsi que des associations locales, en faveur des plus petits. Nombre d’entre eux sont néanmoins un peu inquiets de voir la campagne « Let’s play for Change » pour les centres ECD, toucher à sa fin et espèrent plus que tout que la dynamique lancée se pérennisera dans les années à venir.

On note une réelle prise de conscience chez tous ses acteurs, de l’importance du jeu chez les plus petits, mais aussi la nécessité d’apporter une réponse à tous les autres besoins basiques tels que posséder des documents d’identité, l’accès à l’eau potable, des soins de qualités , un logement décent, à une nutrition adaptée et équilibrée etc..

Pour l’Unicef ainsi que pour la fondation Ikea, la priorité pour les années à venir seront mises sur « Sustainability » qui concerne le développement durable et l’accès aux ressources et aux énergies.

Ce voyage restera à jamais gravé dans ma mémoire, ce fût une expérience de vie enrichissante. Tous ses sourires d’enfants resteront dans mon cœur et je compte bien retourner dans ce magnifique pays ou la bienveillance est un art de vivre, une philosophie de vie.

« Asanté Sana » à Ikea, à la fondation Ikea ainsi qu’aux équipes Unicef France, Suisse et surtout Kenya. Et à tous ses enfants qui m’ont donnés tant d’amour!

Enfants du Maralal ECD Center. Samburu. Photo par Daniel Oloo.

Adiara Ly

ABOUT THE AUTHOR
Adiara Ly

I am 31 years old and I work as a sales co-worker in the Paris Franconville store. I love helping others and this is what brought me to start my own social NGO “Hej World”, together with other IKEA co-workers. I am passionate about travel, reading and, above all, singing.

More posts by Adiara Ly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *